Zakat

Zakat, Fidye et dons

Qu’est-ce que la Zakât?

La Zakât est le troisième pilier de l’Islam. La Zakât est une adoration faite pour Allah Teala au bienfait du peuple. Les pauvres détiennent des droits sur les biens des riches. Allah Teâlâ nous offre des biens matériels, de même Il (Celle celaluhu) nous responsabilise de les partager. Nous offrons une lueur de vie dans laquelle les gens en détresse souhaitent.

Nous renforçons la solidarité en brisant les limites de l’inégalité sociale. La Zakât nous permet de purifier nos biens et nos cœurs. Contrairement à la Sadaqa, la Zakât est une obligation. Allah Teâlâ nous indique clairement quelles sont les personnes redevables de la Zakât, quelles sont les personnes y ayant droit et comment la déterminer.

Qui est responsable de donner la Zakât?

Chaque musulman/ musulmane pubère et majeur/ majeure, ayant dépassé le seuil de richesse, appelé aussi le nissâb, est redevable de la zakât. Chaque individu, dont les biens ont atteint le nissâb, est tenu de verser 12 mois après 2,5% de ce montant aux pauvres. Si vous faites partie de ces personnes, à ce moment là, vous êtes assujettis à donner une partie de vos biens une fois par année aux personnes en besoin.

Qui possède le droit d’obtention de la zakât?

Allah teâla nous qualifie ces personnes telles quelles:

"Certes, les Sadaqa ( les Zakat) sont destinés, comme étant un devoir par Allah, pour les pauvres, les sordides (les misérables) et pour les fonctionnaires (les colleteurs de sadaqats). Il appartient aussi à ceux à qui les cœurs doivent être réchauffés (envers l’islam) et aux (dépenses des) esclaves et aux débiteurs et à (ceux qui sont sur) la voie d’Allah et aux voyageurs.

Et Allah est omniscient et Sage.

Le Saint-Coran, Sourate At-Tawbah, verset 60

Quand donner la zakât?

Vous pouvez déterminer vous-même le moment convenable pour cela. Ce qui est primordial lors de cette étape, convient du fait que le calcul s’effectue par rapport au calendrier lunaire, ce qui équivaut à 354 jours.

Not: Afin de mieux se rappeler du jour de donnation de la zakât, vous avez la possibilté de vous aider d’une date importante à vos yeux, comme un jour d’anniversaire ou de vacances. La plupart d’entre nous accomplit cette adoration pendant le mois du Ramadan sacré.

La Fidya Keffâra

La Fidya désigne le prix à payer pour se sauver d’une situation dérangeante, embêtante.

De même, elle signifie comme terme religieux, le montant à verser lorsqu’il n’est pas possible d’effectuer le sawm (le jeune pendant le mois du Ramadan). D’autre part, cela est aussi valable, pour les personnes qui ont commis quelques erreurs pendant l’accomplissement du hadj (le pélérinage).

Dans le Saint-Coran

Ceux qui ne peuvent jeûner qu’avec difficulté, il y a une compensation, nourrir un pauvre » nous déclare Allah teala dans

le Saint-Coran.

(la sourate al-Baqara, le verset 184)

D’après cela, quiconque étant dans l’impossibilité de jeûner en raison de vieilleisse ou de maladie incurable, se charge de jeûner ultérieurement, si cela n’est pas réalisable, pour chaque jour non jeûné, il est nécessaire de payer une fidya.

(Serahsî, el-Mebsût, III, 100 ; ibn Kudâme, el-Mugnî, IV, 395-397)  

Lors de l’accomplissent du hadj et de la umra, les erreurs qui peuvent parvenir nécessitent également le don de fidya. 

(Sourate al-Baqara, verset 196)

La fidya correspond au repas nourrissant une personne pendant une journée ou bien l’équivalent en argent. Cela convient avec la même portion que l’aïd al-fitr et équivaut au montant de fidya minimum. Ce serait plus bénéfique d’en offrir davantage pour les personnes qui en ont la capacité.

(Sourate al-Baqara, verset 184 ; Merginânî ; el-Hidâye, II, 270)

Video

Souhaitez vous faire des dons pour soutenir notre projet?